Le 9 décembre 2019, le comité technique sécheresse a porté sur les évolutions constatées à la fin novembre. Compte-tenu des dernières données relevées sur les différents bassins versants, Michel Lalande, préfet du Nord, maintient le département en alerte sécheresse jusqu’au 15 janvier 2020.

Le constat du niveau bas des nappes phréatiques dès avril, couplé au déficit pluviométrique persistant, à des températures élevées et à la diminution des débits des cours d’eau, a entraîné la prise rapide et évolutive de mesures de restriction pour l’ensemble des bassins versants du département dès le printemps puis à trois reprises au cours de l’été (les bassins versants de l’Yser, de la Scarpe Aval, de la Scarpe Amont, Sensée et Escaut). La période estivale, avec un épisode de canicule record en juillet, a accentué le phénomène de sécheresse.

La situation de la ressource en eau est toujours fortement dégradée sur l’ensemble des bassins versants du département. Si les précipitations récentes ont permis le retour à un fonctionnement normal du réseau hydrographique superficiel, la recharge des nappes peine à démarrer. Par ailleurs, le déficit accumulé sur les trois dernières années de sécheresse a fragilisé la ressource.

Il est donc nécessaire d’assurer une surveillance accrue des conditions hydrologiques et de limiter les usages de l’eau afin d’éviter une pénurie d’eau potable et de limiter les atteintes aux milieux naturels.

En conséquence, la situation inédite amène le préfet du Nord à maintenir ce jour l’ensemble du département à un niveau d’alerte sécheresse jusqu’au 15 janvier 2020.

Arrêté Préfectoral